Tel

06 52 68 12 32

E-mail

ecr.kinesiologie@gmail.com

Je sursaute pour un rien, un bruit, une lumière, une question, quelqu’un qui me touche… Je sursaute et mes bras et mes jambes s’écartent. J’ai tendance à sauter sur place et ai du mal à contrôler mon état d’excitation qui masque en fait un état de stress constant.Hypersensible, je pleure facilement, c’est ma manière de sortir tout ce que j’ai dans le corps. Dans la vie de tous les jours j’ai du mal à m’adapter à de nouvelles situations. On dit de moi que je n’aime pas « l’inconnu ». Je suis de nature inquiète.

Le réflexe de Moro a été découvert et écrit pour la première fois par le pédiatre autrichien Ernst Moro. Son origine pourrait être expliqué par le fait que nos ancêtres primates aggripaient la fourrure de leur mère après leur naissance, permettant ainsi à la mère d’avoir les mains libres. Si un bébé tombe en arrière, son premier réflexe sera de tendre les bras en avant pour attraper sa mère.

Il est activé par changement soudain de position, se produit en réponse à un stimulus visuel, auditif ou tactile.

Ce réflexe se manifeste en deux phases :

  • une phase d’ouverture : retour en adduction et extension des membres avec souvent des cris ;
  • une phase de fermeture : abduction et flexion des membres.

Effets positifs du réflexe de Moro intégré

Sphère émotionnellePersonne sûre d’elle
Capacité à gérer ses émotions
Capacité à aller de l’avant
Capacité d’adaptation face à de nouvelles situations
Capacité à faire face aux changements
Confiante dans ses relations
Capacité à faire des choix
Calme, posée
Sphère physiquementBonne qualité du sommeil
Bonne respirations
Corps sain
Sphère cognitiveCapacité à mémoriser, à se concentrer même en cas de distraction
Accès à la créativité.

Source : Le Pouvoir des réflexes à l’école, Emmanuelle Sutherland.

Pour en savoir plus sur les réflexes archaïques.

Articles recommandés